Les bases du jardinage écologique

Nul besoin de souligner l’importance de la lutte contre le changement climatique et de la réduction de notre empreinte carbone individuelle. Les dernières années ont vu l’apparition d’innovations écologiquement responsables comme les panneaux solaires et les voitures hybrides électriques. Malgrè ces progrès significatifs, il existe encore de nombreux domaines et aspects de notre vie moderne qui sont dangereux pour le bien-être de notre planète.

Par exemple, bon nombre des pratiques et des outils utilisés pour le jardinage moderne nuisent à l’environnement au lieu de le soutenir. Qu’il s’agisse d’engrais synthétiques qui contaminent les réserves naturelles du sol ou de systèmes d’arrosage mal optimisés, de nombreuses activités de jardinage représentent une empreinte carbone importante pour chaque foyer.

Heureusement, il existe une solution qui va définitivement vous réconcilier avec votre jardin : le jardinage écologique. Cette philosophie verte est principalement axée sur la réduction des émissions de dioxyde de carbone générées par le jardinage inorganique. Un autre but important de cette méthode est l’amélioration des moyens d’existence de la faune en préservant les écosystèmes.

jardin et écologie

Le jardinage biologique permet de faire face aux principales préoccupations liées au changement climatique : l’épuisement des réserves d’eau, la destruction des habitats de la faune, la perte de diversité biologique et la contamination chimique . En remplaçant les pratiques modernes de jardinage par des ressources phytosanitaires et des méthodes de conservation de l’eau ciblées comme les systèmes d’irrigation au goutte à goutte, l’utilisation des eaux grises et la fabrication de compost à partir de déchets domestiques recyclés, il est possible de préserver les écosystèmes locaux et de favoriser la vie végétale et animale autour de vous.

Impactez positivement votre environnement à votre niveau

En jardinant en gardant à l’esprit ces pratiques biologiques et entièrement naturelles, vous pouvez avoir un impact positif sur vos plantes et sur la faune locale. Si cette méthode de jardinage se répand, son impact positif sur la nature en sera décuplé.

Bien que l’éco-jardinage puisse exiger que vous remplaciez vos pratiques extérieures actuelles par des méthodes de jardinage biologique, les récompenses seront nombreuses. Avec l’éco-jardinage, chaque plante, culture ou structure extérieure que vous entretenez servira à un usage particulier. Cela comprend la culture de vos propres fruits et légumes pour subvenir à vos besoins avec des produits frais, biologiques et sans pesticides, la plantation d’arbres pour vous équiper de futurs matériaux de construction ainsi que d’une plante qui absorbera l’excès de carbone. Contrairement aux pratiques modernes de jardinage qui n’existent souvent qu’à des fins stylistiques et superficielles, l’éco-jardinage vous permettra d’être fier de votre travail et de créer un écosystème viable, esthétique et pratique pour les générations futures.

fleurs du jardin

Que vous soyez novice en jardinage ou un jardinier chevronné, que vous ayez un petit jardin ou des hectares de terrain, vous pouvez profiter des avantages de la pratique du jardinage écologique. Que vous souhaitiez créer un espace extérieur sans entretien ou que vous ayez l’intention de passer des heures à cultiver le jardin de vos rêves, en adoptant les pratiques responsables de jardinage écologiques, vous pourrez être fier de nourrir votre famille avec des produits et matériaux naturels tout en protégeant votre écosystème local et son futur.

Quelques conseils pour les jardiniers débutants

Choisissez le bon emplacement dans votre jardin

Les plantes ne peuvent pas survivre sans la quantité adéquate de soleil et d’eau, alors choisissez un endroit pour votre jardin où elles peuvent obtenir tout ce dont elles ont besoin. Les légumes et la plupart des fleurs ont besoin d’au moins six heures de soleil pendant leur croissance. Si vous ne disposez pas d’un espace suffisamment ensoleillé, certaines plantes peuvent s’en accommoder mais la plupart ne fleurissent pas autant et ne portent pas autant de fruits. Pensez aussi à l’arrosage. Un endroit près du robinet extérieur signifie moins de transport d’eau en été chaud.
Comment créer un jardin ?

La qualité du sol est primordiale

Les plantes vivent par leurs racines. Les racines vivent dans le sol. Ainsi, la partie la plus importante de votre jardin est la partie souterraine. La plupart du sol autour des maisons n’est pas idéal pour les plantes, il est donc important d’améliorer le sol pour un jardin écologique réussi.

Pour cela, il vous faudra apporter de la matière organique. Il s’agit simplement de parties de plantes décomposées, habituellement sous forme de compost, de feuilles déchiquetées ou de fumier composté. La matière organique fait des merveilles pour le sol : elle retient l’eau pour les racines des plantes pendant les périodes sèches et permet également à l’excès de pluie de s’écouler librement. Cette matière fournit également de la nourriture à de nombreux organismes qui vivent dans le sol et fournit des nutriments sains à vos plantes.

N’ayez pas les yeux plus gros que le ventre pour la superficie de votre jardin

Commencez par une petite surface afin de ne pas être submergé. Pour les débutants, un terrain de quelques mètres carrés sera un bon début. C’est suffisant pour obtenir une récolte satisfaisante d’herbes, de légumes ou de fruits et cela vous aidera à vous faire une idée du temps et des efforts qu’il faut pour arroser et désherber.